La route du Flysch au Pays Basque

Qu’est ce que le flysch ? C’est une formation géologique exceptionnelle composée d’une multitude de strates. Le terme même vient du suisse allemand (flissen) qui signifie “couler”, “glisser”.

Le zone du Flysch au Pays Basque se situe entre les villes de Deba et Zumaia, le long de la côte, au coeur du golfe de Gascogne.

Ce mille-feuilles de roches très contrastées en termes de couleur et de composition est un livre ouvert sur l’histoire de la Terre. En effet, des sédiments de nature différente se sont accumulés sur des dizaines de milliers d’années formant ces strates blanches, rouges, grises et parfois noires.

Cette formation, au départ horizontale, s’est déformée et érodée au fil du temps lors de la création de la chaîne pyrénéenne, par la présence de failles, le vent, la houle, le magnétisme de la Terre…

Sachant qu’une strate est estimée à environ 10 000 ans, c’est près de 100 millions d’années que nous pouvons parcourir sur près de 8 km en bord de côte, du crétacé supérieur (environ 100 millions d’années avant notre ère) à l’éocène (environ 50 millions d’années avant notre ère)..

Extinction des dinosaures… vers l’hypothèse d’une météorite géante

La route du Flysch est l’une des zones privilégiées de fouilles concernant la dernière grande extinction en masse, à savoir celle des dinosaures et près de 70% des espèces vivant à cette époque. Ces recherches ont conduit à l’hypothèse, communément acceptée aujourd’hui, selon laquelle cette extinction fut l’une des conséquences de la chute d’une météorite géante (cratère de Chicxulub dans la province du Yucatan, au Mexique, découvert dans les années 90).

En effet, une strate parmi toutes les autres se distingue : c’est une fine couche d’argile de couleur foncée contenant un taux d’iridium anormalement élevé. Cet élément chimique n’est pas présent sur Terre à un tel degré de concentration. Il ne peut provenir que d’une météorite ou d’un astéroïde. Nous sommes donc en présence d’une couche sédimentaire nous parlant directement de ce brusque changement de climat, dû probablement à l’impacte de cette météorite géante, qui s’est étalé sur près de 10 000 ans.

Les différents types de roche présentes :

  • Calcaire : sédiment formé principalement par l’apport de micro- coquillage carbonaté, de couleur gris clair, très dur
  • Marne : sédiment à la fois carbonaté et argileux, formé par des ravinements et des glissements de terrain, de couleur gris foncé ou rosé, plus meuble
  • Schiste : sédiment principalement argileux, gris foncé ou rosé, plus friable, aspect feuilleté, très sensible à l’érosion.

C’est une zone classée à plus d’un titre :

  • Natura 2000 pour sa faune et sa flore car c’est une biodiversité particulière capable de résister à un fort taux de salinité et de s’adapter aux aléas des marées.
  • Géoparc Unesco pour son héritage géologique inestimable et la volonté de le partager au plus grand nombre tout en le préservant.

En France, nous avons actuellement neuf géoparcs dont les Monts d’Ardèche, le parc naturel régional du Luberon, la Haute Provence, le massif des Bauges … Bien d’autres sites mériteraient ce classement dont le cirque de Mourèze ou encore le Salagou.